Deutsch  Français  Home Kontakt Sitemap Login

Un peu d'histoire

La Communauté germanophone

Situé à l'extrémité est du pays, le territoire belge de langue allemande, officiellement appelé "Communauté germanophone", possède des frontières communes avec les Pays Bas, l'Allemagne et le Luxembourg. Le nord présente une densité de population élevée tandis que le sud, l'Eifel belge, est à caractère rural et davantage orienté vers le tourisme. Avec ses 75.000 habitants vivant sur 854 km², la Communauté germanophone est de loin la plus petite entité linguistique de Belgique. Beaucoup de germanophones parlent au moins une des deux autres langues officielles du pays, généralement le français: avantage indéniable qui peut s'avérer payant sur le plan des études et de la vie professionnelle.

Le contexte économique

Environ 2.200 entreprises ont leur siège en Communauté germanophone. Elles occupent à peu près 22.000 personnes. Pour la plupart, il s’agit de PME, dont beaucoup à caractère artisanal. C’est le secteur tertiaire qui est le plus pourvoyeur d’emplois avec, en tête, le commerce, l’administration publique, les services de santé et l’enseignement. Les industries les plus importantes sont la construction métallique, le bâtiment et l’alimentaire.

Parmi les avantages compétitifs, on citera le solide ancrage local, la qualité et la diversité de l’activité artisanale, la situation au cœur de l’Europe de l’Ouest, la proximité d’importants réseaux de transport, un système d’enseignement et de formation très développé et performant et une qualité de vie élevée due à un environnement naturel largement intact.

Le contexte institutionnel  

La Belgique est un Etat fédéral à la structure institutionnelle très complexe constituée d’entités appelées « Régions » et « Communautés ». Pour simplifier : les Régions ont des compétences en matière économique, les Communautés - qui correspondent aux régions linguistiques - dans les matières dites « personnalisables ».

Concrètement, la Communauté germanophone dispose de l’autonomie législative dans des domaines aussi importants que l’enseignement, l’emploi, la culture et la santé. De ce fait, elle est dotée d’un parlement et d’un gouvernement propres. Les services publics de l'emploi dans les autres régions du pays sont Le FOREM (Wallonie), le VDAB (Flandre) et Actiris (Bruxelles-Capitale).

Nos missions

Nos missions sont au nombre de trois : la promotion de l’emploi, l’organisation de la formation professionnelle et l’orientation professionnelle. A cela il faut ajouter des tâches en rapport avec la mise en œuvre de la politique de l’emploi en Communauté germanophone : recherches sur les professions et le marché du travail, activités consultatives, coopération au sein d’organes ad hoc.

Nos services

Sur le plan opérationnel, on distingue entre les services aux personnes et les services aux entreprises. 

Si l'Arbeitsamt s'adresse prioritairement aux demandeurs d’emploi, son public comprend aussi des travailleurs, des jeunes en fin de scolarité, des étudiants. A tous, l'Arbeitsamt offre des services personnalisés en fonction des besoins: placement, conseils emploi, orientation professionnelle, information sur les professions, des ateliers de recherche d’emploi, des mesures d’insertion et de formation professionnelles.

A coté de tâches classiques comme le recrutement de personnel, la coopération avec les employeurs et les secteurs recouvre d’autres activités, notamment dans le cadre des services aux entreprises : qualification des collaborateurs, information et conseils en matière d’aides à l’embauche et à la formation, suivi administratif et pédagaogique des mesures etc.

Notre organisation

L'Arbeitsamt est un organisme d'intérêt public doté de la personnalité juridique. Il est dirigé par un conseil d’administration composé de représentants des partenaires sociaux, des communes, de l’enseignement, des opérateurs de formation publics et privés et du gouvernement de la Communauté germanophone. L'Arbeitsamt est soumis au contôle du ministre compétent de la Communauté germanophone. La gestion journalière est assumée par le directeur délégué.

Documents et Downloads
Décret portant création d’un Office de l’emploi en Communauté germanophone (pdf 0,04 MB)
Décret portant création d’un Office de l’emploi en Communauté germanophone (Moniteur Belge du 24 mars 2000)
Dekret zur Schaffung eines Arbeitsamtes in der DG - Koordinierte Fassung (pdf 0,11 MB)
17. Januar 2000 - Dekret zur Schaffung eines Arbeitsamtes in der Deutschsprachigen Gemeinschaft (Belgisches Staatsblatt vom 24. März 2000)
Koordinierte Fassung (18. Juli 2016)
Liens
Recherche par mot-clé
Autres liens
Le Forem - Dienst für Ausbildung und Beschäftigung der Wallonischen Region
VDAB - Flämischer Dienst für Vermittlung und Ausbildung
Actiris - Dienst der Region Brüssel für Arbeitsvermittlung
Onem - Office fédéral du chômage


logo_demetec © Arbeitsamt der Deutschsprachigen Gemeinschaft | A propos